Parution / A LA SERBIE !

P a r u t i o n A la Serbie !


Lire la suite...

Parution : Précis de littérature serbe

Parution Précis de littérature serbe > Flyer à télécharger <


Lire la suite...

L'ATELIER D’ÉCRITURE CRÉATIVE EN LANGUE SERBE

L’ATELIER D’ÉCRITURE CRÉATIVE en langue serbe organisé en collaboration avec l’association culturelle l’Atelier slave Conçu et animé par Mira Popovićécrivain et journaliste


Lire la suite...

Parution / Les Serbes en Corse. De la Corse aux Balkans

P a r u t i o n


Lire la suite...

SERBICA ♦ Revue électronique ♦ N° 26 / octobre 2019

SERBICA


Lire la suite...

Dejan Stosic, Saša Marjanović, Aleksandra Miletic : Corpus parallèle Parcolab et...

♦ articles - critiques - essais ♦ Dejan Stosic1, Saša Marjanović2, Aleksandra Miletic1 1 CLLE, Université de Toulouse, CNRS, Toulouse, France2 Faculté de philologie de l’Université de Belgrade, Serbie Corpus parallèle ParCoLab...


Lire la suite...

Marija Panić : Les traditions française et serbe du Physiologus

♦ articles - critiques - essais ♦ Marija Panić Faculté des Lettres et des Arts / Université de Kragujevac Les traditions française et serbe du Physiologus


Lire la suite...

Dijana Metlić : Les intimistes serbes en France pendant la quatrième décennie du...

♦ articles - critiques - essais ♦ Dijana Metlić Université de Novi SadAcadémie des arts de Novi Sad Les intimistes serbes en Francependant la quatrième décennie du vingtième siècle Ljubica Cuca Sokić...


Lire la suite...
01234567

Crnjanski_2


Miloš Crnjanski

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zvucnik_-_rouge

(Priča &) Sumatra
- en serbe - 

 

 

 

 

Zvucnik_-_rouge

Explication de Sumatra
- en serbe -

 

LE POÈME DU MOIS : mai 2011

 

 

 

MILOŠ CRNJANSKI    

(1893-1977)



S U M A T R A


Maintenant nous sommes insouciants, légers et doux.
Nous pensons : comme enneigées, silencieuses, sont
les cimes de l’Oural.

Si une blême figure parfois nous attriste,
qu’un soir nous aurions perdue de vue,
nous savons que, quelque part, un ruisseau,
nous savons que, quelque part, il s’écoule, rougeâtre.

Un amour, une aube, à l’étranger,
l’âme nous ceint, de plus en plus, intimement,
par l’infini quiétude des mers bleues,
d’où rougissent des grains de corail
pareils aux cerises du natal pays.

Nous nous éveillons la nuit et sourions, affables,
à la lune à l’arc tendu.
Et caressons les monts lointains
et les sommets glacés, doucement, de la main.

Belgrade, 1920

  Traduit par Boris Lazić

 

МИЛОШ ЦРЊАНСКИ

 

С У М А Т Р А

Сад смо безбрижни, лаки и нежни.
Помислимо : како су тихи, снежни
врхови Урала.

Растужи ли нас какав бледи лик,
што га изгубисмо једно вече,
знамо да, негде, неки поток
место њега, румено тече !

По једна љубав, јутро, у туђини,
душу нам увија, све тешње,
бескрајним миром плавих мора,
из којих црвене зрна корала,
као, из завичаја, трешње.

Пробудимо се ноћу и смешимо, драго,
на Месец са запетим луком.
И милујемо далека брда
и ледене горе, благо, руком.

 
Београд, 1920.

 

Tous les mois <

Jefimija_2