Publication / Filip Grbić : Errance

P a r u t i o n


Lire la suite...

Publication / Milorad Pavić : Exemplaire unique

P a r u t i o n


Lire la suite...

Cours de serbe à distance

Université Bordeaux Montaigne Langue serbe Formation à distance Apprendre le serbe par Internet


Lire la suite...

SERBICA ♦ Revue électronique ♦ N° 28 / 2021

SERBICA СЕРБИКА Revue électronique...


Lire la suite...

Per Jacobsen : À qui appartient quoi ? Le contexte littéraire dans les Balkans

♦ articles - critiques - essais♦ Per Jacobsen À qui appartient quoi ? Le contexte littéraire dans les Balkans


Lire la suite...

Jovan Deretić : Nos écrivains et ceux venus d'ailleurs

♦ articles - critiques - essais ♦ Jovan Deretić Nos écrivains et ceux "venus d'ailleurs"- Extraits -


Lire la suite...

Žaneta Djukić Perišić - Appartenance et autodétermination : l'idiome linguistiqu...

♦ articles - critiques - essais ♦ Žaneta Djukić Perišić Appartenance et autodétermination :l'idiome linguistique d'Ivo Andrić


Lire la suite...

Boris Lazić : Serbe ou croate, serbe et croate - quelle serait l’appartenance li...

♦ articles - critiques - essais ♦ Boris Lazić Serbe ou croate, serbe et croate : quelle serait l’appartenance littéraire de Vladan Desnica ?


Lire la suite...
01234567

  Ducic_-_portrait 

  Jovan Dučić

 

 

> Dučić et les Français

> Poèmes vespéraux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE POÈME DU MOIS : novembre 2011

 

 

 

JOVAN DUČIĆ

(1871-1943)


L E  S E U I L

 

Quand s’approchent en vue du port,
Après les fêtes et les larmes,
Les hautes cimes de la mort
Et les sombres lacs, froids et calmes –

Qui attend sur le seuil ? Oh, c’est
L’énigme qui dure, éternelle !
La frontière entre deux beautés
Et deux vanités, quelle est-elle ?

Ce carrefour muet des mystères,
Pont jeté entre deux bonheurs,
Cette croisée de deux chimères –
A Vie et Mort est supérieure !

Elle garde, la corde sans vie,
Les sons du ciel et de la terre,
Et le germe noir de minuit,
Mainte couleur du vol solaire…

Mais le seuil que signifie-t-il,
Qui sépare le mouvement du repos ?
Les berges du fleuve au crépuscule
S’écartent sous la poussée des flots.

Traduit du serbe
par
Vesna Bernard-Radović

 

 

ЈОВАН ДУЧИЋ


М Е Ђ А


Када се јаве на црти,
На крају туге и пира,
Високе планине смрти,
И хладна језера мира -

Ко чека на међи? О, та
Највећа тајна што траје!
Граница двеју лепота
И двеју сујета! Шта је?

То немо раскршће вера,
Мост бачен између срећа,
Та међа двеју химера -
Нег живот и смрт је већа!

Знам чува безгласна жица
Све звуке неба и света,
и црна поноћна клица
Све боје сунчаног лета...

А страшна међа шта значи,
Што дели покрет од мира?
Шумна је река, кад смрачи,
Од својих обала шира.

 

Tous les mois <
 
Jefimija_2