Atanasijevic S

 

             A lire :

       "Mon C.V."

SONJA ATANASIJEVIĆ :
LA TRISTESSE AILÉE
/ KRILATA TUGA
nouvelles, 2005
Traducteur :
Alain Cappon

Romancière, nouvelliste et essayiste, Sonja Atanasijević est présente sur la scène littéraire serbe depuis la seconde moitié des années 90. Les thèmes qu’elle aborde sont le plus souvent liés aux problèmes auxquels est confronté l’homme – et surtout la femme contemporain(e). Appréciée par le public, elle est aussi lauréate de plusieurs prix importants.

Sonja Atanasijević a publié jusqu’à présent les romans suivants : Oni su ostali [Ils sont restés, 1995] ; Crveni krug [Le Cercle rouge, 1997, réédité en 2007] ; Bekstvo iz akvarijuma [Fuite de l’aquarium, 2003, réédité en 2005 ; prix Zlatni hit liber, retenu en dernière sélection pour le prix NIN] ; Narandže za Božanu [Des Oranges pour Božana, 2004, réédité en 2005 ; prix Zlatni hit liber] ; Ko je ubio Alfija ? [Qui a tué Alfi ?, 2009] ; Vazdušni ljudi [Les Hommes aériens, 2013, réédité en 2014 ; prix Branko Ćopić décerné par l’Académie des sciences et des arts, retenu en dernière sélection pour le prix NIN]. 

Atanasijevic Krilata tugajpg

Krilata tuga [La tristesse ailée]

Une place à part dans son opus revient à son recueil de nouvelles Krilata tuga [La tristesse ailée, 2005]. Tout aussi habile dans la maîtrise des procédés qui caractérisent les formes narratives courtes que ceux qui sont propre au roman, Sonja Atanasijević porte, dans ce recueil, un regard lucide, empreinte de mélancolie et d’humour, sur le monde qui l’entoure sans hésiter à recourir au fantastique ou à la satire.

Par ailleurs, Sonja Atanasijević a été traduite en anglais, bulgare, macédonien, et roumain.