A lire :

DIX CHANTS POPULAIRES SERBES

Traduction et présentation :
Vladimir André Cejovic et Anne Renoue


Le livre offrirait un choix de dix chants populaires serbes traduits à partir des textes réunis par le linguiste serbe Vuk Karadžić au XIXe siècle et qu'il a, comme il le dit, recueillis « de la bouche même du peuple », auprès d'aèdes qui les ont collectés à partir de récits oraux circulant de village en village, souvent colportés par des voyageurs, des mendiants ou des aveugles qui payaient ainsi l'hospitalité ou l'aumône qu'ils recevaient. La plupart accompagnaient leur récit du son de la guzla, un instrument ne possédant qu'une seule corde faite de crin de cheval enduit de résine de pin sur laquelle le joueur fait glisser son archer et qui produit un son sourd et mélancolique soutenant le récit en vers de dix syllabes.

Quand le recueil de M. Karadžić parut en 1814, il fut l'objet d'un très vif intérêt dans les pays européens : en Allemagne d'abord, où Goethe célébra ces chants comme étant les plus beaux chants populaires qu'il connaisse, puis en Angleterre, et en France auprès des plus grands écrivains et poètes tels Nodier, Mérimée, Lamartine ou Nerval. A une époque où se manifestaient une curiosité et un goût nouveau pour l'Orient, ils révélaient dans leur extrême simplicité et fraicheur la réalité d'un peuple mal  connu où, comme le dit leur premier traducteur français Auguste Dozon : « Le poète chante presque comme un oiseau sans le savoir, et où l'homme de lettres n'existe pas encore. »

Maksim Crnojevic

© Dusan Pavlic

C'est cette poésie primitive authentique où rayonne l'âme collective d'un peuple, que les traducteurs désirent faire redécouvrir aux lecteurs français du XXIe siècle, conscients qu'elle représente la source de l'esprit et de la culture de ce pays comme le furent en Grèce les premiers chants homériques.

Ce choix comprend les chants suivants : Le mariage de Maksim Crnojević, L'épouse de Hasan Aga, Gavran et Limo chefs des haïdouks, La femme de haïdouk Vukosar, Le ban Strahinja, La captivité de Janković Stojan, La mort d'Omer et Merima, Marko Kraljević et la vila, Les noces de Marko Kraljević, La mort de Marko Kraljević