prodanovic mileta

 

Oeuvres traduites

 

Jardin à Venise
A lire :
Un extrait du
Jardin à Venise

 

Ultramarine   
A lire :
Un extrait de
l'Ultramarine


Né à Belgrade, Mileta Prodanović a tout d’abord étudié l’architecture et la peinture à la faculté des Beaux-Arts de Belgrade, avant de se spécialiser en arts graphiques au Royal College of Arts, à Londres. Ayant participé à de nombreuses expositions collectives ou individuelles en ex-Yougoslavie et en Europe, il enseigne à présent à la faculté des Beaux-arts de Belgrade.

Son premier roman, Dîner chez Sainte Apollonie, paraît en 1983 et marque le début de sa carrière d’écrivain. Il a depuis publié de nombreux romans, des nouvelles, un carnet de voyages, un recueil de poésie ainsi qu’un recueil d’essais sur les effets des récentes politiques d’urbanisme (ou de leur absence), Un Belgrade plus ancien et plus beau. Sans être à proprement parler un auteur engagé, Mileta Prodanović porte dans son œuvre un regard critique sur la société serbe, la classe politique (de quelque bord qu’elle soit) et la corruption décuplée par la transition postcommuniste mais aussi, avec une ironie non dénuée de tendresse, sur la mentalité et les petits travers de ses compatriotes.

Egalement artiste, Prodanović a publié, à partir de 1983, le nombre des textes critiques et théoriques dans le domaine des arts visuels ainsi que, au cours des années 1990, des essais sur les liens entre guerre, culture et politique dans des journaux et magazines ex-yougoslaves.

Lauréat de la bourse littéraire Borislav Pekić, du prix du fonds Todor Manojlović pour l’expression d’une sensibilité artistique moderne (2011) et du prix Stevan Pešić (2011), Mileta Prodanović a aussi attiré l’attention des traducteurs et des éditeurs à l’étranger : il est traduit notamment en anglais, allemand, espagnol, polonais, bulgare et hongrois. Un de ses romans est également publié en France dans la traduction de Chloé Billon : Ça pourrait bien être votre jour de chance, Intervalles, Paris, 2014.

Œuvres principales : 

Romans : Večera kod Svete Apolonije [Dîner chez Sainte Apollonie], 1983 ; Novi Klini, [Les Nouveaux Clous], 1989 ; Pas prebijene kičme [Le Chien à la colonne vertébrale brisée], 1993 ; Pleši, čudovište, na moju nežnu muziku [Danse, ô monstre, sur ma tendre musique], 1996 ; Crvena marama, sva od svile [Un Foulard rouge, en pure soi] 1999 ; Ovo bi mogao biti vaš srećan dan [Ça pourrait bien être votre jour de chance], 2000, prix Bulgarica pour le meilleur livre des territoires de l’ex-Yougoslavie pour l’année 2000 ; Vrt u Veneciji [Jardin à Venise], 2002, prix de la ville de Belgrade pour le meilleur livre de l’année 2002 ; Eliša u zemlji svetih šarana [Elisha au pays des saintes carpes], 2003 ; Kolekcija, [Collection] 2006 ; Ultramarin [Ultramarine], 2010 ; Arkadija [Arcadie], 2013, nominé pour le prix NIN 2014 ; Vitiligo,  2014.

Recueils de nouvelles : Putopisi po slikama i etiketama : jedanaest lakih komada [Carnets de voyage parmi les images et les étiquettes : onze pièces légères], 1993 ; Nebeska Opera [Opéra céleste], 1995 ; Agnec [Agnès], 2008, prix Vitalova pour le meilleur livre de l’année 2008 ; Hermelin – izabrane i nove priče [Hermeline, histoires nouvelles et choisies], 2009

Chloé Billon